Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance

 486 vues

EN SYNTHESE

Le partage de l’information est un enjeu majeur dans le secteur médico-social, en particulier pour être en mesure de contribuer à la mise en place d’une logique de parcours de l’usager. Des besoins réels existent, tant du point de vue des acteurs institutionnels que des gestionnaires.

Les flux d’information entre les ESMS et les acteurs institutionnels sont aujourd’hui très fournis. Ils ont trait au respect d’obligations réglementaires, à des demandes ponctuelles ou récurrentes. Les ESMS rencontrent néanmoins des difficultés dans la remontée de ces informations (nature des indicateurs demandés et règles de calcul, format utilisé, récurrence des demandes…). La structuration de ces remontées peut permettre de disposer de données fiables et permettant la réalisation d’analyses consolidées au niveau territorial et national.

Par ailleurs, la définition d’une trajectoire partagée sur des référentiels communs doit permettre d’améliorer le partage de l’information et d’optimiser le parcours de la personne accompagnée.

Enfin, le développement des SI des gestionnaires médico-sociaux constitue un levier majeur d’amélioration du partage de l’information. Dans ce cadre, la définition d’un certain nombre d’éléments structurants (indicateurs à faire remonter, format utilisé, calendrier…) peut permettre de structurer la réponse des éditeurs aux besoins des ESMS. Les gestionnaires peuvent également s’appuyer sur les acteurs institutionnels locaux (ARS, CG, GCS régionaux…) pour le développement de leur SI. Cet appui peut prendre la forme d’un appui méthodologique (utilisation de guides ou de documents types…) ou d’un appui humain (apport de compétences dans le champ des SI, etc.).

Dans cette partie sont successivement abordés :

  • Le partage d’information qui apparaît essentiel entre ESMS et acteurs institutionnels mais qui reste à développer pour mettre en place une réelle logique de parcours.
  • Les « remontées » d’information par les gestionnaires médico-sociaux dont l’organisation reste perfectible.
  • L’utilisation de référentiels communs, qui constitue un élément structurant du partage de l’information.
  • Les conditions au développement du SI des gestionnaires médico-sociaux.
Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 15/01/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Systèmes d’information dans le secteur médico-social : retours d'expérience et grands enseignements (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page