Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Enjeux de l’informatisation de la conciliation médicamenteuse - Retours d’expérience et enseignements

 523 vues

La coordination et la communication entre les professionnels de santé permettent de sécuriser la prise en charge pluriprofessionnelle des patients et favorisent la prévention de l’iatrogénie médicamenteuse. Ce document propose une réflexion sur l’apport du numérique dans la mise en œuvre de la conciliation médicamenteuse en établissement de santé.

Présentation

La conciliation des traitements médicamenteux (CTM) vise à prévenir un risque de survenue d’erreur médicamenteuse (EM) grâce à un partage efficace des informations complètes des traitements du patient entre les professionnels de santé à tous les points de transition, au sein ou entre les établissements de santé, les structures médicosociales et la ville.

Ce travail de capitalisation présente :

  • La contextualisation et la proposition d’une cible de prise en charge visant à intégrer les prestations numériques pour réduire les risques d’EM. Ces orientations sont directement issues des enseignements tirés d’expériences du terrain et de la bibliographie sur la conciliation médicamenteuse.
  • Une synthèse des monographies tirées des expériences réalisées.

Il s’appuie sur des retours d’expériences réalisés par l’ANAP portant sur les démarches de conciliation mises en place dans plusieurs établissements hospitaliers. Elle vient en complément du guide de la Haute Autorité de Santé (HAS) de février 2018, « Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé ».

Objectif

Cette publication a pour objectif d’identifier les enseignements des réussites et des freins au déploiement de la démarche informatisée de la conciliation des traitements médicamenteux et proposer une cible pour la CTM informatisée.

A qui s’adresse cette publication ?

Cette publication s’adresse aux :

  • Professionnels de santé directement impliqués dans la conciliation des traitements médicamenteux et aux promoteurs de projet en établissement de santé.
  • Professionnels impliqués dans le parcours de soins de ville (médecins, pharmaciens d’officine, infirmières…) ou en établissement de santé médico-sociaux.
  • Editeurs de logiciels afin qu’ils appréhendent au mieux les besoins réels des utilisateurs.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Enjeux de l’informatisation de la conciliation médicamenteuse - Retours d’expérience et enseignements (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Enjeux de l’informatisation de la conciliation médicamenteuse - Retours d’expérience et enseignements (Enseignements).

Vous êtes perdu ?