Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Ressources associées

Démarche

D2 - Dossier patient informatisé interopérable

Personne ressource

Katia LE NEDIC

Personne ressource

Gilles HERENGT

Personne ressource

Wilfrid BENARD

 300 vues
Présentation générale de l'établissement

Le Château de Bon Attrait est un établissement de SSR privé de 140 lits avec :

Deux spécialités :

  • SSR polyvalent (105 lits),

  • SSR gériatrique (35 lits).

  • 200 professionnels de santé.

Contexte du projet de DPI

Le projet de DPI est un projet de ré-informatisation. L'établissement fait le choix dès le départ de ré-informatiser ses services, avec une solution ayant un périmètre très large, pour que l'ensemble des professionnels intervenant puisse utiliser le DPI :

  • Fonctionnalités déployées : circuit du médicament, dossier médical, dossier de soins, formulaires paramédicaux, gestion des rendez-vous, recueil des actes

  • Professions concernées : médecins, soignants, aides-soignants, pharmaciens, kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, psychologues, neuropsychologue, coiffeurs, esthéticiennes.

La solution OSIRIS a été choisie.

Le DPI a été déployé en big-bang en juin 2015 sur l'ensemble des services, pour l'ensemble des professionnels et pour l'ensemble des fonctionnalités.

A terme, l'établissement ne souhaite pas conserver de document au format papier :

  • Les papiers nécessitant la signature du patient (consentement) sont scannés dans la GAP

  • Les documents externes sont scannés aujourd’hui, mais ont vocation à être directement intégrés via ZEPRA (Zéro Echange Papier en Rhône-Alpes)et mis à disposition dans le DPPR (Dossier Patient Partagé Régional en Rhône-Alpes)

  • L’établissement va utiliser la MSS et le DMP (Osiris est DMP compatible)

  • L’établissement imprime puis scanne le dossier Trajectoire pour le stocker dans le DPI.

Plusieurs spécificités à l'activité de SSR ont été déployées dans le DPI :

  • Évaluation Gériatrique Standardisée (EGS), avec une remontée au médecin des évaluations effectuées par les différents professionnels

  • Synthèse pluridisciplinaire

  • Gestion nutritionnelle (enquête alimentaire qui sera complétée à terme avec la surveillance alimentaire de l'outil DataMeal).

Le Plan Personnalisé de Soins sera déployé en mars 2016, l'établissement ayant jugé qu'une bonne maîtrise et alimentation du DPI était nécessaire.

  • Le Château de Bon Attrait a candidaté à un financement Hôpital Numérique, sur le domaine fonctionnel Dossier Patient Informatisé et Interopérable. Il en a atteint les cibles d'usage en septembre 2015.

Bilan observé

Le déploiement d'un DPI commun à l'ensemble des professionnels a permis de :

  • Homogénéisation des pratiques et du vocabulaire dans l’établissement.

  • Amélioration de la communication et unification des modalités de communication entre les professionnels

  • Le développement de l’approche globale de la charge en soins grâce à une meilleure traçabilité de l’activité, saisie par tous les professionnels, en temps réel.

  • La facilitation de la mobilité des soignants entre les deux SSR,

  • La simplification de l’interopérabilité, en interne et extérieure.

Principaux facteurs clés de succès
  • • Impliquer les utilisateurs relais dans le déploiement en big-bang

Personnes rencontrées
  • M. Patrick Lanfant, Directeur Général du Château de Bon Attrait

  • Dr Sébastien Périllat Médecin gériatre, Président de la CME

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/02/2018

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Identifier les spécificités du DPI dans les différents champs d'activité (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page