Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Ressources associées

Démarche

D2 - Dossier patient informatisé interopérable

Personne ressource

Chrystèle BONNAUD

Personne ressource

Wilfrid BENARD

Personne ressource

Etienne MAUGET

 349 vues
Présentation générale de l'établissement

Le Centre Hospitalier Intercommunal Robert Ballanger situé à Aulnay-sous-Bois, est un établissement public de 693 lits répartis entre plusieurs activités :

  • Médecine : 264 lits

  • Chirurgie : 133 lits

  • Gynéco-obstétrique : 55 lits

  • Psychiatrie : 213 lits

  • Moyen séjour : 28 lits.

L’établissement a lié des liens forts avec deux autres CH de la région qui sont le CH de St Denis et le CH de Montfermeil. Bien qu’ils ne partagent pas de direction commune, de nombreuses mutualisations ont été établies entre ces trois établissements sur les fonctions support. La DSI fait partie des fonctions partagée entre les trois sites.

Contexte du projet de DPI

L’un des principaux objectifs de la mise en place du dossier médical est l’amélioration du suivi des actes et de la traçabilité.

Les services MCO sont informatisés avec la solution Crossway de McKesson. En MCO, le DPI est aujourd’hui déployé à plus de 80% et touche tous les services. Certains dossiers de spécialité restent encore au format papier.

Les principales fonctionnalités intégrées dans Crossway sont les suivantes :

  • Dossier médical et dossier de soins

  • Plan de soins et pancarte

  • Prescription de soins et d'examens

  • Comptes rendus CR.

Le projet de déploiement d’un DPI en psychiatrie a débuté en 2010. Deux logiciels ont été envisagés et le choix s’est porté sur Cimaise. En effet la cotation de l'activité est plus adaptée à la psychiatrie que dans un logiciel développé pour le MCO. Le logiciel Cimaise a été déployé dans la majorité des services d’hospitalisation, mais est encore en cours de déploiement en HDJ et consultations.

L’interface entre Cimaise et Crossway n’est actuellement pas bidirectionnelle bien que cela soit techniquement possible. Les documents générés par les services de psychiatrie doivent donc être versés manuellement dans USV2 (module de Crossway).

Au début du déploiement du DPI, il y a eu plusieurs projets : dossier de soins, dossier médical, … Ces projets ont par la suite été unifiés en un seul projet pour former le groupe DMI. Une assistance à maitrise d’ouvrage a été mise en place constituée de :

  • 3 personnes (secrétaire, soignant et cadre de santé) dédiées au projet à plein temps ainsi

  • Un pharmacien affecté à mi-temps sur le projet lors des phases actives de déploiement et qui continue à intervenir aujourd’hui à environ 20%

  • Plusieurs médecins sont également intervenus successivement dans le projet.

L'établissement a candidaté aux financements Hôpital Numérique sur trois domaines.

Bilan observé

Plusieurs bénéfices ont été observés du fait de l'utilisation du DPI :

  • Une meilleure prise en charge des patients dès les urgences

  • L’amélioration du temps de traitement nécessaire à l’édition et l’envoi systématique du CRH

  • La mise e place d’une politique de rangement du dossier informatique

  • Un gain de temps général pour les services et les médecins.

Le fonctionnement autour du DPI qui a été mis en place est le suivant :

  • Les psychiatres versent dans Crossway un résumé de l’histoire du patient qui n’est pas accessible aux personnes ne disposant pas des droits sur la psychiatrie

  • Un accès bris de glace existe en cas d’urgence

  • L’objectif de ce dispositif est d’éviter qu’il y ait une perte de chance pour les patients ayant des antécédents psychiatriques lorsqu’ils sont pris en charge en MCO. L’accès au dossier ne doit être réservé qu’aux personnes qui en ont vraiment besoin.

Les psychologues et les assistantes sociales ont accès au dossier médical des patients dans Crossway, mais n’y intègrent pas tous leurs comptes rendus.

  • En ce qui concerne les psychologues qui interviennent dans tous les services de l’hôpital, ils ne mettent que les conseils à destination des médecins dans le dossier Crossway.

Principaux facteurs clés de succès
  • Un responsable du projet issu du métier

  • Le groupe projet en interface entre les services et les utilisateurs

  • Uns direction des soins très impliquée dans le projet DPI

  • Une volonté et une implication forte du corps médical et paramédical

  • Une AMOA performante constituée de profils métiers.

Personnes rencontrées
  • M. CIANNI, DSI des CH d’Aulnay et de Saint Denis

  • M. BONNAIRE, Médecin DIM

  • M. GODARD, Responsable des applications médicales

  • Mme KERVORKIAN et Mme THEIL, membres du groupe DMI

  • M. DERLON, chef de projet DSI

  • Mme VITTAZ, Chef de service en diabétologie et endocrinologie

  • Mme HIANCE, Directrice des Affaires Médicales

  • Mme DURAND, Cadre de Santé, Chef de projet MOA Dossier de soins

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/02/2018

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Identifier les spécificités du DPI dans les différents champs d'activité (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page