Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Ressources associées

Démarche

D2 - Dossier patient informatisé interopérable

Personne ressource

Chrystèle BONNAUD

Personne ressource

Elise MORICHON

Personne ressource

Katia LE NEDIC

Glossaire

 228 vues

Le pilotage d’un service d’urgence exige un suivi spatio-temporel précis de la trajectoire des patients, conséquence d’un tri initial. Un logiciel de gestion des urgences doit donc comporter des dossiers de suivi comportant ces informations, et des outils de synthèse permettant de gérer par box et sur les postes de pilotage les éléments des dossiers individuels.

Parmi les autres caractéristiques des urgences, on peut noter que l'identification du patient est incomplète et mouvante ; elle se précisera éventuellement lors du passage. Il faut alors gérer un rattachement élastique avec d’autres identifiants présents dans le système, permettant la récupération précautionneuse d’éléments d’information préexistants. Le statut du patient comme consultant externe, transféré ou hospitalisé ne peut être déterminé qu’en fin de parcours.

Enfin, diverses mesures réglementaires spécifiques organisent souvent une communication serrée et spécifique avec une régulation régionale.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/02/2018

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Identifier les spécificités du DPI dans les différents champs d'activité (Enseignements) qui traite de Gestion des urgences, Médecine, chirurgie et obstétrique, Fonctionnel.

Vous êtes perdu ?

Haut de page