Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Ressources associées

Démarche

D2 - Dossier patient informatisé interopérable

Personne ressource

Etienne MAUGET

Personne ressource

Chrystèle BONNAUD

Personne ressource

Wilfrid BENARD

 127 vues

En fonction du champ d’activité de l’établissement, le DPI peut comporter un certain nombre de spécificités. Ces spécificités sont de 2 ordres :

Le premier, relativement facile à maitriser en fonction des possibilités de paramétrage de l’outil utilisé, consiste à pouvoir mettre en place des rubriques spécifiques, des indicateurs calculés, des questionnaires et des procédures caractéristiques d’une spécialité.

Cependant, certaines spécificités sont relatives à l'architecture même du DPI, en ce qu’elle affectent le schéma relationnel usuel entre un patient identifié par un numéro unique, un séjour dument enregistré dans une structure, des caractéristiques et constatations à propos de ce patient, et la survenue d’une collection d’actes pratiqués par des intervenants de la structure.

Cette partie vise à aider l'établissement à définir les besoins spécifiques des différentes activités :

  • en identifiant les particularités générales relatives à l’architecture du DPI

  • en listant les données les plus souvent utilisées dans le cadre de l’activité.

Ils l’ont dit - Des dossiers similaires, voire uniques, entre les différentes activités

« La plupart des activités peuvent partager des outils communs de dossier médical ou dossier de soins. Les différences sont rares. Par exemple :

• Le travail sur le dossier de soins psychiatrie est achevé. Les demandes des professionnels sont, au final, très proches du dossier de soins MCO

• La plupart des services utilisent les mêmes formulaires pour le dossier médical et le dossier de soins. Des formulaires spécifiques ont été paramétrés en pédiatrie et néonatalogie (surveillance des constantes et macro-cibles d'accueil), pour l'UNV (scores de déficits utilisés dans le dossier papier spécifique à l'UNV), en SSR (formulaire dédié à la synthèse pluridisciplinaire) et en USLD (prise en compte de la dépendance du patient à son domicile et dans son hébergement à venir, projet de vie). »

Mme Hélène Guinebretière, cadre de santé, référente soignants DPI, Groupement Hospitalier Nord-Essonne

« Les pancartes déployées en MCO et en SSR sont identiques, sauf pour le service de pédiatrie. Nous avions étudié au départ les besoins des services MCO et SSR adultes. Les différences se sont révélées minimes et ont été intégrées dans les outils communs. »

M. Loïc Vallaeys, référent DPI CH de Rochefort

Les tableaux ci-après présentent les spécificités d’un DPI par activité sur les axes contenus, habilitations et déploiement.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/02/2018

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Identifier les spécificités du DPI dans les différents champs d'activité (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page