Solutions collaborations et sociales

Documents

GuideCommunautes_1467295923.pdf Déposé par Xavier RICHOMME le 30/06/2016 à 16:12

Messages

Par Laurent BASSET le 09/06/2016 à 10:20
Bonjour,

Je souhaiterais échanger avec vous sur les outils dits Collaboratifs (qui permettent l’échange et la capitalisation) et sociales (qui permettent de mettre en relation et valorisent l’expertise). Il est bien sûr pas question de discuter de ces définitions volontairement réduites. Je vous propose de réfléchir sur les solutions qui permettront à nos organisations de ­s'organiser, de collaborer , de capitaliser ­ pour s'adapter au mieux aux attentes et exigences de nos organisations.

Quelles sont les attentes, les enjeux, les opportunités ?

Même si le sujet est vaste, je suis convaincu que bien utiliser, bien assimiler et bien réguler des solutions de RSE (réseau social d'entreprise) pourront apporter la souplesse , la mobilité et la performance attendues dans les organisations à venir.­
Par Laurent BASSET le 10/06/2016 à 10:56
J’œuvre depuis de nombreuses années dans le domaine des outils collaboratifs. Sans réel stratégie sur le sujet, la culture de l’établissement ne peut pas évoluer vers une gestion documentaire, collaborative et sociale et profiter de ces bénéfices.

Nous butons aujourd’hui sur les limites de la gestion de fichiers, sur les limites de l’échange par messagerie, sur des solutions inadaptés aux organisations.

La transversalité, la mutualisation, la socialisation de l’information nécessite de proposer de nouvelles solutions pour répondre aux enjeux. Cela passera par un changement culturel et surtout technique.

Je vous invite à consulter le travail réalisé par la Journal Du Net.

« Le réseau social : principal levier d'une culture de transformation numérique ». Cette transformation est la réponse au développement de la transversalité, la collaboration, et de nouvelles organisations.

­http://www.journaldunet.com/solutions/dsi/1165937-le-reseau-social-d-entreprise-levier-de-transformation-numerique/

Description des offres du marché

­http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/1169774-comparatif-des-reseaux-sociaux-d-entreprise/

Comparatif des solutions

­http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/1160768-comparatif-reseau-social-entreprise/

(Un benchmark des solutions ici ­http://benchmark.spectrumgroupe.fr/)

5 réseaux sociaux d’entreprise en test

­http://www.journaldunet.com/solutions/cloud-computing/1168464-reseau-social-specialise/­
Par Didier ALAIN le 10/06/2016 à 14:29 Animateur de groupes
Laurent,



Pour en avoir discuté avec toi il y a quelques temps, je te renouvelle notre intérêt pour ce sujet. Nous avons à l'Agence une expérience sur le sujet de la gestion (incluant le partage) des connaissances que nous sommes prêts à partager. Mon petit doigt me dit même que notre Knowledge Manager serait très intéressé pour participer à une discussion, voire un groupe thématique sur le sujet.



Je t'avais dit, je crois, que j'avais rencontré à Saint Lô un gars de l'équipe informatique, chargé du support fonctionnel, qui avait mis en place un outil de gestion de connaissance sur son activité. Je vais contacter le DSI pour inviter le gars dans la discussion.­
Par Sylvie COIFFARD le 10/06/2016 à 14:42 Animateur de groupes
Bonjour,



Au niveau de mon groupe de cliniques nous avons une culture collaborative assez forte depuis plusieurs années. Des communautés de pratiques par métiers et ou projets sont en place et nous utilisons l'outil SharePoint à la fois comme base documentaire mais aussi en mode forum. La communauté des référents DPI est particulièrement active puisque 30 de nos cliniques utilisent le même DPI. Nous avons depuis le début de l'année ajouté un référent groupe qui va nous permettre de compiler et faire émerger les best practices des forums de discutions qui sont très riches mais ont besoin d'être régulés, mettre en avant les demandes d'évolutions à porter vers nos éditeurs en organisant des ateliers de descriptions fonctionnelles etc...

Nous sommes sur un outil marché classique l'essentiel étant de mettre en place les pratiques et de faire vivre .­
Par Laurent BASSET le 10/06/2016 à 15:26
Les premières étapes consistent à mettre en place des intranet ou extranet de diffusion de contenus et l’échange par forum ou wiki permet de capitaliser sur un sujet. Il est vrai que pour arriver à usage correcte de ces simples outils, il faut y consacrer beaucoup d’énergie. Personnellement , je pense qu'il faudrait tout simplement supprimer les messageries et mettre en place une gestion de contenu et un Tchat.

­Plutôt que de discuter en échangeant des pièces jointes par mails, partageons autour de documents uniques pour les enrichir.­



Nous avons mis en place des bases documentaires pouvant intégrer facilement tous type de médias (audio, vidéo, animation, PDF) avec un workflow de validation possible. Toutes les bases proposent une syndication (abonnement) par flux (RSS XML), toute pièce jointe est indexé plein texte et chaque document propose des options de partage et diffusion. Un portail interne de Widget permet d'intégrer tous ces contenus et plein d'autre à la sauce Netvibes.

Malgré tous , la majorité des documents restent sur nos serveurs de fichiers qui régulièrement nous rappellent qu'ils ne sont pas faits pour être une gestion de documents.­
Par Didier ALAIN le 10/06/2016 à 18:09 Animateur de groupes
Autrement dit, on est en plein sur un sujet de changement de pratiques numériques : des outils efficaces existent, mais le travail "vieille mode" par messagerie perdure.



Comme en témoigne Sylvie, il faut affecter du temps pour développer, puis exploiter la richesse d'un forum, par exemple.



Je pense qu'Emmanuel et/ou Stéphane du CH de Saint-Lô devraient rejoindre la discussion et ajouter leur témoignage dans ce premier lot déjà intéressant...



PS : ne serait-on pas en train de construire de la connaissance en mode collaboratif ?­
Par Laurent BASSET le 15/06/2016 à 13:27
En effet , il y a un travail de fond sur le sujet . La plupart , nous avons déjà testé ou réalisé des intranets , ou plus rare extranets, des blogs forums ou wikis comme outils de partage. Il s'agit de consolider et d’invertir la culture des établissements et des acteurs dans ce sens.

Les étapes suivantes consisteraient à implémenter la gestion de la connaissance , en capitalisant sur ces supports , les acteurs acceptants de "s'exposer" . Ce qui nous conduira vers la dimension sociale, le savoir et l'expertise, et l'ouverture vers l'extérieur tout en restant dans le domaine pro (RSE).

­Les réseaux sociaux actuels grands publics s'appuient sur la viralisation qui nécessite d'intégrer e-réputation et donc un professionnalisme important. Je pense que les établissements n'ont aucun intérêt à s’invertir dans ces réseaux. Je parle bien ici des Réseaux Social d'Entreprise donc limités aux professionnels, acteurs et partenaires du réseaux de soins.­



Un outil important sur lequel il me semble aussi important de revenir est la GED qui aujourd'hui est mis à toutes les sauces. Il me semble important de distinguer le support technique de prise en charge des documents (GED et archivage) qui sera du ressort des SI et le gestion de la chaîne éditorial qui sera plutôt du ressort de la Qualité (A ce sujet, pour exemple je vous renvoie vers le projet Scénari).



Donc , il y a des pratiques numériques qui permettront à nos organisations et professionnels d'entrer dans une autre dimension. Le sujet mériterait de communiquer et de sensibiliser davantage, car il s'agit d'un changement long et de fond de nos habitudes qui ne pourra se faire sans une réelle volonté et un grand professionnalisme.

Comme tous projets , il ne suffira pas d’implémenter tels ou tels solutions, mais bien de l'accompagner par une conduite du changement.

Didier , j’espère vraiment que l'Anap pourra mettre en place un groupe thématique sur ce sujet.­
Par Didier ALAIN le 29/06/2016 à 18:04 Animateur de groupes
Laurent a écrit (fort à propos) : Didier , j’espère vraiment que l'Anap pourra mettre en place un groupe thématique sur ce sujet.­

Tout dépend s'il y a d'autres personnes intéressées pour y participer. Si oui, bien-sûr !­
Par Xavier RICHOMME le 30/06/2016 à 16:12
Bonjour,



depuis plusieurs années, je m'intéresse au sujet de l'apprentissage collectif et aux communautés de pratique telles que les ont définies Jean LAVE et Etienne WENGER à la fin des années 90. Leur expérience sur le sujet est fort utile et l'expérience canadienne nous permet justement d'apprendre de leurs erreurs et de leurs réussites.

Dans le cadre de mes activités d'enseignant, j'ai l'occasion de coordonner une master entièrement dématérialisé pour lequel nous utilisons des outils et des méthodes issues du concept de communauté de pratique (CoP).

Dans mon activité au sein du groupe d'établissements pour lequel j'élabore des outils d'accompagnement, la démarche des CoP a été mise en œuvre comme monsieur Jourdain faisait de la prose, sans le savoir

Enfin, comme j'ai encore un peu de temps entre 3 et 4 heures du matin, je coordonne une structure régionale d'appui au sein de laquelle nous mettons en œuvre des communautés de pratique.



A chaque fois, la problématique du collectitiel se pose. Je suis loin d'avoir toutes les solutions, et je suis très partant pour travailler avec vous sur ce sujet.



pour info, si vous ne l'avez pas déjà lu, je vous poste en pièce jointe un document (qui date un peu) reprenant l'expérience canadienne sur les communautés de pratique et le travail en réseau; On y retrouve des éléments concernant les collectitiels et notamment, un catalogue de fonctionnalités, des outils d'évaluation, etc... Ce pourrait être un bon début.­
GuideCommunautes_1467295923.pdf Déposé par Xavier RICHOMME le 30/06/2016 à 16:12
Par Laurent BASSET le 19/07/2016 à 09:17
Bonjour RICXA,

Ce travail est remarquable un super guide méthodologique et pratique sur l'utilité de COP, il serait intéressant de travailler sur une approche d'urbanisation de nos SIS qui faciliterait la mise en oeuvre de tels solutions.­