Informatisation de l'activité opératoire

Documents

Avis d'expert - Conduire l'informatisation de l'activité opératoire_1460371611.pdf Déposé par François MEUSNIER-DELAYE le 11/04/2016 à 12:46

Messages

Par François MEUSNIER-DELAYE le 11/04/2016 à 12:46
François Meusnier-Delaye - Ancien Directeur du Système d'Information, participant en tant qu'expert, à l'ANAP dans le cadre du projet HN.



Mon expérience hospitalière m'a permis de mettre en évidence un certain nombre de projets informatiques nécessitant la participation d'un nombre important de « métiers », de cultures différentes, d'origines différentes et nécessitant une gestion du projet adéquate et un système de communication important et structuré « L'informatisation de l'activité opératoire » est un modèle du genre en terme de multi-acteurs et nécessitant un partage d'expérience dans le cadre de la mise en place d'une communauté de pratique afin d'aborder l'ensemble des processus d'informatisation d'une telle activité.

« ....Si généralement le but premier de certains établissements, est d'envisager de mettre en place un outil de programmation en utilisant un agenda spécifique « bloc opératoire », certains d'entre eux ont mis en place des outils spécifiques de gestion des rendez-vous, de la consultation d'anesthésie, de gestion des consommables ., .... D'autres ont étudié la possibilité d'informatiser l'ensemble des processus qui composent le passage d'un patient au bloc opératoire.... »



Je vous propose de débattre sur ce sujet, afin d'obtenir l'avis des personnes intéressées, le partager ensemble et tendre vers une méthodologie d'informatisation de l'activité opératoire.



Je vous adresse l'avis publié sur le site concernant ce sujet et qui servira d'élément premier de réflexion.­­
Avis d'expert - Conduire l'informatisation de l'activité opératoire_1460371611.pdf Déposé par François MEUSNIER-DELAYE le 11/04/2016 à 12:46
Par Didier ALAIN le 14/04/2016 à 15:47 Animateur de groupes
François,



Gros gros sujet... A l'ANAP, les spécialistes de l'optimisation du bloc opératoire sont en difficulté avec cette question (logiciel spécifique B.O. vs logiciel transverse, ou comment intégrer un logiciel spécifique BO avec un outil transverse)... Du coup, le sujet est parfois évacué !



Tiens, j'en profite pour donner une info qui va t'intéresser : l'équipe projet ANAP "solutions organisationnelles" vient d'ouvrir au public son centre de ressources dédié aux ­solutions organisationnelles pour la performance des blocs opératoires­ : ­http://bloc-operatoire.anap.fr/­ (motorisé par la techno issue de la plateforme MNH). La peinture est encore fraiche, faites attention où vous mettez les mains :-).­
Par Sylvie COTTIN le 14/04/2016 à 16:19
Bonjour François,



Il est vrai qu'avant d'être un sujet SI, c'est avant tout un sujet organisationnel qui concerne un grand nombres de services différents dans l'établissement, et qui ne pose pas non plus les mêmes problématiques, qu'il s'agisse de public ou de privé.

Et comme beaucoup de processus transversaux, la difficulté réside dans le consensus à obtenir pour toutes les parties concernées.

C'est d'ailleurs un projet qui nécessite la mise en place d'une réelle conduite du changement, pilotée par la Direction de l'établissement. Et comme beaucoup de projets de cette envergure : "ça passe ou ça casse ! "­
Par Didier ALAIN le 14/04/2016 à 16:21 Animateur de groupes
Sylvie a dit : "c'est avant tout un sujet organisationnel qui concerne un grand nombres de services différents dans l'établissement"­

Effectivement, en parcourant rapidement le CdR BO que j'ai cité dans mon post précédent, je suis rapidement tombé sur ­une page au sujet de la coordination BO/unités de soins­et une autre avec les plateaux techniques­). A la fin, on y parle bien des circuits d'information...­
Par François MEUSNIER-DELAYE le 25/04/2016 à 22:33
Dans la fiche ANAP concernant l’optimisation de l’interface entre le bloc opératoire et les services de soins, on peut lister un certain nombre d’informations nécessaires à structurer les circuits d’informations communs et systématiques

On peut classer ces informations de deux façons, celles qui concernent l’extra-bloc et celles qui concernent l’intra-bloc.

On retrouvera de façon « extra-bloc », avant intervention : les informations concernant le planning des interventions, la mise à disposition des informations en provenance du DPI, les informations en provenance du médico-technique – radio, labo- et après intervention le compte-rendu opératoire à destination du DPI et dans certains cas, les informations relatives aux produits pharmaceutiques consommés.

On se retrouve dans ce cas dans la configuration d’un service médical classique, consommateur d’information en amont et producteur d’informations en aval.

Reste à décider de l’importunité d’informatiser « l’intra-bloc » afin de permettre à l’ensemble des métiers du bloc de fluidifier l’ensemble ces informations concernant le passage d’un patient au bloc, en pré-opératoire : pré-anesthesie, préparation du patient, préparation des boites de sté et des consommables, per-opératoire – saisie en temps réel des evenements, et post-opératoire – salle de réveil.

Le débat doit permettre de déterminer s’il faut « RENTRER » dans l’espace fermé du bloc avec l’outil informatique pour contribuer à une meilleure organisation du bloc, avec l’aide des acteurs du bloc. La complexité de décision de certains établissements existe souvent car la seule manière d’appréhender le sujet est d’abord d’inscrire le sujet dans le projet d’établissement, de s’immerger de manière importante au sein du bloc et de constituer un comité projet constitué des représentants des métiers du bloc, gage de réussite du projet.­
Par Sylvie COTTIN le 26/04/2016 à 12:03
Dans le parcours du patient opéré, le bloc n'est qu'une étape.

Mais cette étape fait partie d'un tout, et si le bloc n'est pas informatisé, l'optimisation et la qualité de la prise en charge globale en sont amoindries pour différentes raisons, comme les éléments pré-opératoires que tu énonces.

Bien avant les interventions programmées, la planification modélisée d'une intervention sur un progiciel installé aux blocs permet à l'encadrement du bloc de : procéder à la commande du matériel et donc d'influencer sur le réapprovisionnement des stocks, de gérer les ouvertures des salles de bloc, les ressources humaines affectées comme les Ibodes, d'avoir une visibilité économique avec la codification des actes prévus, d'anticiper sur la durée prévisionnelle des séjours...



Il ne s'agit donc plus là uniquement d'informations d'aval consommées mais d'éléments constitutifs du pilotage et de l'optimisation d'un bloc. La seule saisie des top horaires au cours des interventions, par les Ibodes, pourra permettre ensuite de comprendre les déviances intervenues par rapport aux modèles paramétrés, et une meilleure gestion pour la direction, des heures supplémentaires effectuées par les personnels impliqués.

De même, pour les établissements ayant un service d'urgences, l'organisation d'une venue non programmée au bloc se fait dans de bien meilleures conditions si le bloc suit en temps réel, par le biais d'un outil, les disponibilités humaines et matérielles.

Le projet peut être ambitieux, et il mérite en effet d'être bien préparé. Un binôme constitué d'un chirurgien "moteur" et du cadre de bloc fonctionne bien, mais il faudra avant tout veiller à envisager l'intégralité des interfaces nécessaires et surtout, l'installation de postes de travail en nombre suffisant.

Il faudra être vigilant en effet en matière d'équipement au bloc, c'est aussi un gage de réussite de projet :

- mise en place d'un poste de travail spécifique dans chaque salle de bloc

- équipement d'un grand écran dans le couloir central des salles avec visibilité de l'ensemble des interventions



Mais les établissements qui ont franchi le pas ne souhaitent pas revenir en arrière... un autre très beau projet quand, comme tous les projets, il est bien mené !­
Par Didier ALAIN le 26/04/2016 à 18:15 Animateur de groupes
Pour synthèse de ces premiers posts, quand même très détaillés, voici ce que je comprends de la discussion :

- comment articuler l'informatisation du bloc avec le reste du système d'information en place ? (François)

- Peut-on aborder uniquement le bloc opératoire ou faut-il obligatoirement aborder le circuit chirurgical dans son ensemble, tant en terme d'organisation qu'en terme d'informatisation ? (François et Sylvie)

- comment articuler le projet d'informatisation du bloc avec le projet d'organisation, étant entendu que les deux sont "fortement liés" (Sylvie). Par exemple, faut-il informatiser APRÈS avoir re-organisé ? En même temps ? Etc.



@François et Sylvie : résumé-je bien la discussion ?



Mais à mon avis, il y a aussi des questions plus pratico-pratiques que peuvent se poser les équipes...­
Par Sylvie COTTIN le 26/04/2016 à 18:40
Oui Didier, c'est assez bien résumé.

Les équipes de bloc ont bien entendu leurs problématiques de terrain, et notamment des problèmes d'information : sans informatisation, il n'est pas rare de voir des plannings affichés dont les noms de patient sont barrés, raturés, rajoutés à la main, sans date de naissance et sans info sur l'anesthésie prévue...

Or, à part les brancardiers, on ne sort pas du bloc en permanence pour aller à la pêche aux infos quand le téléphone ne donne pas de résultat.... parce qu'on est "en tenue".

C'est là que le système d'information remplit pleinement son rôle....­
Par Philippe MANET le 05/07/2016 à 18:03 Animateur de groupes
En complément à cette intéressante discussion, un document de l'ANAP sur le choix des postes de travail.

­"Identifier le poste de travail le plus adapté selon les différents usages"­
Par Emmanuel MIKULOVIC le 06/07/2016 à 17:59
Bonjour,

Etant la tête dans le guidon sur le projet d'informatisation du bloc opératoire, j'ai lu ces 'posts ' avec intérêt!

Est ce qu'un document de 'bonne pratique ' est sorti de ces échanges ou existe t'il quelque chose pour nous orienter dans l'informatisation du bloc opératoire?



Cordialement



Emmanuel Mikulovic­
Par Didier ALAIN le 06/07/2016 à 18:14 Animateur de groupes
Emmanuel,



Que pensez-vous de l'avis d'expert en PJ du post de François (une toute petite trombone en haut à droite de son post) ? Répond-il à vos questions ? Avez-vous vous d'autres points qui ne sont pas abordés ? C'est le document de départ. C'est selon vos questions que nous pourrons compléter, vous fournir des ressources complémentaires, etc.



Plusieurs personnes ont une expérience forte sur le sujet (dont François), d'autres sur la gestion de ce type de projets, choix des solutions, intégration, etc. Mais aidez-nous à vous aider en orientant la discussion.



Pensez à vous présenter dans le salon, ca aide aux échanges ;-).­
Par Benjamin LEMOINE le 07/07/2016 à 11:06 Animateur de groupes
D'autres contenus sur le sujet sont en ligne ici : ­http://www.monhopitalnumerique.fr/recherche-par-referencement­ (58 résultats !!).

N'hésitez pas à réagir sur l'intérêt de ces différents outils.­