D4 : De la gestion de la planification des lits dans le domaine 4

Messages

Par Pierre MASSIBOEUF le 16/09/2015 à 14:31
Bonjour,



La lecture du guide ANAP "PRODUIRE EFFICACEMENT LES INDICATEURS D’USAGE HOPITAL NUMERIQUE" sorti cet été indique que la gestion des lits figure dans le périmètre fonctionnel de la programmation des ressources (ch 5.7 et 6.5.2).

Pourtant aucun indicateur n'y fait référence.



Pouvez vous préciser la position du PHN sur le point suivant : La gestion des lits est elle une composante du PHN D4 ?



Merci,

Pierre MASSIBOEUF­
Par Didier ALAIN le 16/09/2015 à 15:03 Animateur de groupes
Pierre,



Si l'objectif est la conformité des indicateurs afin d'obtenir un financement, il n'y a effectivement pas d'obligation explicite concernant la gestion des lits. Cette approche relativement restreinte de la PRAP se comprend parfaitement dans le cadre du programme, où il est demandé aux ES de franchir un palier de maturité, pas d'atteindre la cible idéale en un coup et dans la durée du programme.



La non disponibilité au bon moment d'autres ressources peut venir allonger le séjour du patient ou perturber son parcours : rendez-vous de consultation spécialisées au cours de l'hospitalisation, ressources paramédicales "rares" (ex. consultation d'éducation thérapeutique), d'anesthésie, les transports internes, etc. Il nous semble qu'une fonction de programmation des ressources et d'agenda du patient transversale devrait intégrer ­en cible et à terme­ toutes les ressources qui contraignent le parcours du patient, dans l'objectif de l'optimiser au mieux, et en consommant lesdites ressources le plus efficacement possible.



Nous insistons dans les documents sur la PARP sur la nécessité de définir le "bon" périmètre pour le projet, étant entendu qu'il est a minima celui qui permet d'atteindre les cibles d'usage définies réglementairement. Vous pouvez consulter ces documents là :

- ­Guide pour le décideur­ (enjeux, bénéfices, etc.)

- ­Mener l'étude d'opportunité­ (dont comment définir le "bon" périmètre)



A paraitre : l'étude d'intégration (d'ici quelques semaines).



Les CLC sont la plupart du temps avancés ou très avancés sur la programmation des ressources, activité ambulatoire oblige. Il ne me paraitrait pas fou que vous fixiez une cible ambitieuse pour votre établissement, ce qui n'empêche pas, au contraire, de candidater sur les financements sur un périmètre plus restreint.­
Par Pierre MASSIBOEUF le 16/09/2015 à 16:43
Merci,



Je comprends donc que l'état d'avancement du sous projet 'Gestion des lits' n'entrera pas dans le calcul des indicateurs du PHN et qu'un bon état d'avancement ne nous empêchera pas d'obtenir des financements pour le D4.



Pour vous rassurer nous sommes assez avancé sur la gestion des lits.



Bonne fin de journée,

Pierre­
Par Didier ALAIN le 16/09/2015 à 16:49 Animateur de groupes
Pierre,



D'une façon ou d'une autre, ce serait intéressant que les établissements les moins avancés sur la programmation des ressources puissent profiter de l'avance des CLC... Merci en tout cas de votre participation au forum, au plaisir de poursuivre sur ce sujet ou un autre.­
Par Benjamin LEMOINE le 21/09/2016 à 13:53 Animateur de groupes
Bonjour,



Nous avons retravaillé la présentation du périmètre du D4 dans la mise à jour du guide "Produire efficacement les indicateurs HN", ­partie sur le D4­.



Ainsi, la gestion des lits est dans la liste des "Le domaine D4 peut également porter sur..."



Bonne lecture.­